Chronique n°1 (janvier-avril 2012) : Le concept de démocratie épistémique

Pour inaugurer ce premier numéro de La Chronique des Concepts, nous développons le concept de démocratie épistémique comme condition d’une science citoyenne. L’axiome de base de ce développement est le suivant : la démocratisation des rapports entre science et société ne se fera pas sans une démocratisation de la science elle-même. Pour avancer dans la définition d’une démocratie épistémique, nous procédons par identification de quelques conditions de son excercice.

* Première condition : un pluralisme épistémique (janvier 2012)

* Deuxième condition : de nouveaux rapports entre sciences et éthiques (avril 2012)

* Troisième condition : un nouveau rapport au temps

Licence Creative Commons
Le contenu des articles de Léo COUTELLEC est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage à l’Identique 3.0 non transposé.

Publicités

One thought on “Chronique n°1 (janvier-avril 2012) : Le concept de démocratie épistémique

  1. Ping: 7ème séance du cours – 17 octobre 2012 | La recherche et l’évolution, deux exploratrices du vivant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s