Journée d’études – De quoi le risque est-il le nom ? – 25 janvier 2013

En contexte de recherche ou en contexte d’évaluation des objets des sciences et des techniques contemporaines (à l’instar des OGM), le concept de risque est devenu central. Pour cause, nous serions complètement immergés dans une « société du risque » où celui-ci se présente comme la mesure de toute chose. Nous souhaitons (ré)interroger cette centralité du concept de risque alors même que celle-ci est très peu souvent remise en cause. De quoi la centralité du concept de risque est-elle le nom ? De quels implicites et référentiels relève-elle ? Peut-on opérer à un décentrage vis-à-vis du risque pour l’évaluation d’un objet tel l’OGM ? Quelles en seraient les conditions ? De quels possibles parlons-nous alors ? Pour commencer à répondre à ces questions, nous croiserons les regards du sociologue, du philosophe des sciences et d’un acteur engagé de la société civile. Des scientifiques du projet Genius participeront aux discussions.

 

De quoi le risque est-il le nom ?
Le cas des OGM végétaux
25 janvier 2013 – 9h30/17h30
Université Lyon 3 – Salle Boris Stark
15 quai Claude Bernard – 69007 Lyon

Déroulement :
09h30-10h00 : accueil
10h00-10h15 : Léo COUTELLEC – Introduction
10h15-10h30 : Peter ROGOWSKY – présentation du projet Genius
10h30-12h00 : Alain KAUFMANN – « Société du risque, expertise et démocratie scientifique »
12h00-13h30 : repas
13h30-15h00 : Nicolas BOULEAU – « Risques et pluralisme interprétatif »
15h00-15h15 : pause
15h15-16h45 : Fréderic JACQUEMART – « La notion de risque comme obstacle à la pensée de la modernité »
16h45-17h15 : Jean-Philippe PIERRON et Peter ROGOWSKY
conclusion

Intervenants :
– Alain KAUFMANN, sociologue, responsable de l’Interface Sciences-Société à Université de Lausanne
– Nicolas BOULEAU, philosophe des sciences et mathématicien, professeur à l’ENPC (Ecole Nationale des Ponts et Chaussées), chercheur associé au CIRED (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement)
– Frédéric JACQUEMART, vice-président du Conseil éthique, économique et social du HCB (Haut Conseil des Biotechnologies),président d’Inf’OGM (veille citoyenne sur les OGM) et coordinateur du projet EvaGlo
– Peter ROGOWSKY, biologiste à l’ENS Lyon, coordinateur du projet Genius
– Léo COUTELLEC, épistémologue, post-doctorant à l’INSA de Lyon et faculté de philosophie de Lyon 3
– Jean-Philippe PIERRON, philosophe, doyen de la faculté de philosophie de Lyon 3

Contact :
leo.coutellec@insa-lyon.fr
jean-philippe.pierron@univ-lyon3.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s