De quelles épistémologies implicites relèvent les éthiques de l’environnement ? – 6 octobre 2014

Dans le cadre du séminaire « Le développement de l’écologie scientifique et l’émergence des éthiques de l’environnement » organisé par Donato Bergandi (Centre Alexandre Koyré ; MNHN), Léo Coutellec fera une intervention le 6 octobre à 10h sous le titre « De quelles épistémologies implicites relèvent les éthiques de l’environnement ? ».

Présentation du séminaire

Les relations entre la conservation de la nature et les sciences naturelles, en particulier l’écologie, sont anciennes et complexes. Le fait que la biodiversité soit devenue un enjeu de société, du niveau global au niveau local, soulève à la fois des questions scientifiques et des questions éthiques. La prise de conscience des limites écologiques de la planète, et de l’avancé processus de dégradation de la biodiversité n’a pas, pour autant, donné lieu à des développements éthiques univoques. Ainsi, des positions anthropocentriques, soulignant les différents types de valeurs que la nature peut représenter pour l’homme, côtoient des modèles éthiques biocentriques, en relation avec la sauvegarde de certaines espèces particulières, ou des modèles écocentriques, soulignant la valeur intrinsèque des entités naturelles. Les influences réciproques entre les sciences naturelles et les paradigmes éthiques sont à comprendre dans leur diversité pour mieux saisir les contextes dans lesquels les humains ont à élaborer leurs projets et à prendre leurs responsabilités vis-à-vis du devenir de la biodiversité.

Programme du séminaire

29 septembre :  (14-16,30h)
Gilles Benest L’écologie est-elle l’économie de la nature ?  Salle d’Entomologie 
 
30 septembre :   (14h-16h30)
Florence Raulin-Cerceau  L’origine de la vie : milieux et conditions possibles  Salle d’Entomologie 
 
3 octobre :        (14h-16h30)
Patrick Degeorges La conservation de la biodiversité et l’éthique de l’environnement Salle d’Entomologie 
 
6 octobre :       (10h-12h30)  
Léo Coutellec De quelles épistémologues implicites relèvent les éthiques de l’environnement ? Salle d’Entomologie
 
6 octobre :    (14-16,30h)
Donato Bergandi, Patrick Blandin, Denis Couvet, Pierre-Henri Gouyon, Guillaume Lecointre, Luc Semal
Environnement, éthique et politique : défaillances et possibilités des procédures démocratiques pour la conservation de la biodiversité Salle d’Entomologie 
 
7 octobre :    (10-12,30h)
Denis Couvet La préservation de la biodiversité face à la diversité des représentations et des valeurs Salle d’Entomologie 
 
8 octobre :     (10-12,30h) 
Fabienne Galangau Les musées et la biodiversité   Salle d’Entomologie 
 
8 octobre :     (14-16,30h)
Victor Petit Milieu » vs. « Environnement ». Perspectives historiques et philosophiques. Salle d’Entomologie 
 
13 octobre :   (14-16,30h)
Florence Raulin-Cerceau  Les exoplanètes : écologie et habitabilité Salle d’Entomologie 
 
14 octobre :  (14-16,30h)
René Zaragüeta I Bagils Biodiversité : la malmesure de la nature du point de vue de la « pattern cladistics » Salle de réunion GGE (2ème étage de la Grande galerie de l’évolution).
 
 
– Salle d’Entomologie (45 rue Buffon, rez-de-chaussée, première porte à droite)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s