[Séminaire Anticipations] 7ème séance – 16 avril – Big data et anticipation : vers une gouvernementalité algorithmique ?

 

ANTICIPATION(S) : PENSER ET AGIR AVEC LE FUTUR

Regards interdisciplinaires sur la notion d’anticipation

Coordination scientifique du séminaire : Léo Coutellec, Paul-Loup Weil-Dubuc & Emmanuel Hirsch [Pôle recherche – Espace éthique Île-de-France / Laboratoire d’excellence DISTALZ / EA 1610 « Études sur les sciences et les techniques », université Paris Sud]

 Septième séance

Le 16 avril 2015 de 18h30 à 20h45

Espace éthique Ile-de-France[*]

« Big data et anticipation : vers une gouvernementalité algorithmique ? » 

 

Intervenants

  •  Emmanuel Didier est docteur en sociologie, chargé de recherche au CNRS, membre du « Groupe de sociologie politique et morale » (École des Hautes Études en Sciences Sociales). Il travaille principalement, dans la lignée d’Alain Desrosières, sur les outils statistiques, et en particulier sur leurs usages prédictifs dans le contexte des Etats-Unis. Parmi ses dernières publications : « La consistance du futur. La prévision statistique aux États-Unis et la Grande Dépression », Raisons politiques, n° 48, pp. 65-84, 2012. « Pour un statactivisme. La quantification comme instrument d’ouverture du possible », avec Cyprien Tasset, Tracés. Revue de sciences humaines, n° 24, mars-avril 2013.
  • Antoinette Rouvroy, docteur en sciences juridiques de l’Institut Universitaire Européen (Florence, 2006) est chercheuse qualifiée au FNRS au Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS). Elle travaille sur la production et l’usage des données individuelles, notamment génomiques ; elle développe le concept de « gouvernementalité algorithmique ». Parmi ses dernières publications : « Des données sans personne : le fétichisme de la donnée à caractère personnel à l’épreuve de l’idéologie des Big Data », Rouvroy, A. 2014 Etude annuelle du Conseil d’Etat: le numérique et les droits fondamentaux. Paris: La Documentation française , p. 407-422.

Cette septième séance explorera les enjeux posés par le phénomène contemporain du « Big data ». Nous mettrons à l’épreuve la promesse dont le « Big data » semble investie, celle d’une compréhension de la réalité à partir de la seule production massive d’une diversité de données individuelles, prétendument dénuée de valeurs aux plans épistémologique et éthique. Mais au-delà, nous souhaitons interroger le type de savoir anticipatoire que l’avalanche de données produit ; si, et de quelles manières, le Big data façonne les actions individuelles et collectives, en transformant nos représentations des possibles.

 

Pour vous inscrire et consulter le programme complet : www.espace-ethique.org/seminaire14


[*] Hôpital Saint-Louis (1 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris), porte 9, 1er étage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s